Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/11/2011

Israêl : une attaque contre l'Iran "de plus en plus vraisemblable"

Peres a tenu ces propos alors que l'AIEA doit publier le 8 novembre un rapport sur le programme nucléaire de l'Iran, que les experts israéliens jugent "alarmant".

 

 israêl,iran,nuclaire
 Peres - Président d'Israël

Le président israélien Shimon Peres a averti samedi qu'une attaque était "de plus en plus vraisemblable" contre l'Iran, peu avant la publication par l'Agence Internationale pour l'Energie Atomique (AIEA) d'un rapport sur le programme nucléaire de Téhéran.

"Les services de renseignements des divers pays qui surveillent (l'Iran) s'inquiètent et pressent leurs dirigeants d'avertir que l'Iran est prêt à obtenir l'arme atomique", a affirmé M. Peres à la seconde chaîne privée de la télévision israélienne.

"Il faut se tourner vers ces pays pour qu'ils remplissent leurs engagements (...) Ce qui doit être fait, et il y a une longue liste d'options", a-t-il encore dit.

M. Peres a tenu ces propos alors que l'AIEA doit publier le 8 novembre un rapport sur le programme nucléaire de l'Iran, que les experts israéliens jugent "alarmant".

Lors d'une autre interview dimanche matin à la radio publique, M. Peres a affirmé que, selon les "signes avant-coureurs, l'Agence a en main des preuves que les Iraniens malgré leur dénégations vont bien produire un armement nucléaire".

"Jusqu'à présent, l'Agence avait accordé le bénéfice du doute à l'Iran. Ce rapport, s'il est publié, va lever le doute", a ajouté le président en préconisant un durcissement des sanctions "économiques et pétrolières" contre Téhéran.

L'hypothèse d'une frappe préventive d'Israël contre les installations nucléaires de l'Iran a repris corps ces derniers jours, à la faveur de fuites organisées vers les médias d'un débat qui divise les membres du cabinet de Benjamin Netanyahu.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a démenti lundi des informations selon lesquelles il aurait d'ores et déjà décidé avec M. Netanyahu d'attaquer l'Iran.....

Source et suite de l'article : La libre - 06/11/2011.

 

05/11/2011

Netanyahou a l’Iran dans son viseur


Moyen-Orient : le Premier israélien se prépare à un choc majeur avec Téhéran



Faut-il attaquer les installations nucléaires iraniennes ? » CetteIsrael, Iran, USA question est au centre d’un important débat en Israël. Elle soulève de violentes polémiques et pousse certains responsables chargés du dossier, tel le ministre du Renseignements Dan Meridor à considérer comme « irresponsable » tout dirigeant de l’Etat hébreu qui prendrait publiquement position à ce propos. Quant à son collègue des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, il affirme que ce débat « cause du tort » à son pays mais que « toutes les options concernant l’Iran sont sur la table ».

Tout a commencé jeudi dernier lorsque Nahum Barnea, éditorialiste du quotidien populaire Yediot Aharonot, a publié en Une de son journal un long article affirmant que le Premier ministre Binyamin Netanyahou et son ministre de la Défense Ehoud Barak prépareraient une offensive éclair sur les sites nucléaires de Téhéran. Cela, malgré l’opposition de l’état-major de l’armée ainsi que du Mossad et de l’Aman (les Renseignements militaires). A l’en croire, Netanyahou aurait accepté d’échanger Gilad Shalit contre 1.027 détenus palestiniens afin de se débarrasser de ce dossier et d’avoir les mains libres pour s’occuper d’une affaire plus importante à leurs yeux : la « menace iranienne ». L’attaque aurait donc été planifiée d’ici à la fin de l’année. En tout cas, avant la fin de l’hiver.

Barak s’est empressé de démentir le Yediot, mais cela n’a pas dissuadé d’autres médias d’enquêter. Kol Israël (la radio publique) a ainsi découvert qu’au cours de la réunion du cabinet restreint qui précédait de quelques heures la libération de Shalit, les débats n’ont pas porté sur l’échange avec le Hamas mais sur la question iranienne. Quant au Haaretz, il affirme que Netanyahou aurait réussi à convaincre Lieberman de la nécessité d’attaquer rapidement. Il disposerait de ce fait d’une majorité au sein du cabinet.

La suite de l'article – le Soir du 3/11/2011

 

- Israël envisage à nouveau des frappes contre l'Iran - La libre

20/05/2011

Obama favorable à la résolution du conflit entre les palestiniens et les israéliens

 

Obama pour une Palestine dans les frontières de 1967

Source : le Soir.be - 19 mai 2011

Obama_BIBI -Isr.jpg==>  Le président américain s’est prononcé pour la première fois en ce sens, au risque d’un choc frontal avec ses alliés israéliens à la veille d’une rencontre avec Benjamin Netanyahu.

 

*****

Obama pour un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967

Source : La Libre.be - 20/05/2011

 

Palestine - 1967.jpg==>   "Les frontières d'Israël et de la Palestine devraient être fondées sur les lignes de 1967 avec des échanges sur lesquels les deux parties seraient d'accord, afin d'établir des frontières sûres et reconnues pour les deux Etats", a déclaré M. Obama.

 

 

--------------------------------------

L« Etat juif » contre les juifs

Source : Le Monde Diplomatique - 18 /05/ 2011, par Alain Gresh

Obama_Abbas - Palestine.jpgParmi les préconditions mises par le gouvernement israélien à une paix avec les Palestiniens, il y a la demande faite à ceux-ci de reconnaître Israël comme « Etat juif ». Il n’est pas utile d’insister ici sur le fait que, depuis des années maintenant, le gouvernement israélien avance des prétextes successifs pour refuser la naissance d’un Etat palestinien.

Pourtant, là, la demande est d’autant plus grave que certains Etats, notamment les Etats-Unis et quelques pays européens, semblent se rallier à cette exigence.

La réaction de l’association « Une autre voix juive », résumée dans une lettre aux ministres des affaires étrangères français et allemand et à la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères, est d’autant plus importante (« Sur la demande de reconnaissance de l’Etat d’Israël comme “Etat juif” »).

L’argumentation est en deux temps : l’un concerne la situation en Israël même, et l’autre les conséquences qu’aurait une telle reconnaissance pour les juifs dans le monde.

« La déclaration d’indépendance d’Israël parle d’Etat juif (au sens de la résolution 181 de l’ONU) tout en affirmant l’égalité de tous les citoyens devant la loi, quelles que soient leurs origines culturelles, ethniques, religieuses ou autres, en conformité avec la résolution 181. Depuis 2009, l’exigence par les dirigeants israéliens de voir reconnaître Israël de jure comme Etat juif s’accompagne de législations de plus en plus discriminatoires à l’égard des citoyens non juifs d’Israël. »

Lire la suite

25/03/2009

Conférence Palestine / Israël

Mardi  31 mars 2009,  à 19h30

palestine.jpgConférence – rencontre "Israël / Palestine avec l’arrivée de la nouvelle administration américaine, l’espoir est-il autorisé" ?

israel - drapeau.jpgavec Leila Shahid et Elie Barnavi, ancien ambassadeur d’Israël en France.

Lieu :  à l’Espace MAGH - 17, Rue du Poinçon - 1000 Bruxelles,

Rencontre animée par GHenri Simons, président PAC Bruxelles-ville et Eddy CAECKELBERGHS, journaliste

Une initiative du PAC Bruxelles ville en collaboration avec le PAC national et sa Régionale de Bruxelles.

21/03/2009

GAZA – retour sur l’agression de GAZA

Hassan Rahali.jpgDiffusion prochainement d’un documentaire inédit sur l’agression de GAZA  = Mardi 23 mars 2009  - à 12h15   et  17h45  sur tv Brussel.   

Bande annonce - Reportage de Hassan  RAHALI

20/03/2009

Des soldats israéliens racontent leurs exactions à Gaza

SERGE DUMONT – Le Soir - vendredi 20 mars 2009

Soldats israéliens.jpgDe notre correspondant à Tel-Aviv Des soldats israéliens ont tué des civils palestiniens sans défense durant l’offensive menée de la fin décembre à la mi-janvier dans la bande de Gaza, selon de récents témoignages de soldats ayant participé aux combats.

 

Ce sont des témoignages durs sur des tirs injustifiés contre des civils et sur des destructions gratuites.» C’est en ces termes que Dany Zamir, responsable du Collège académique de préparation militaire Yitzhak Rabin, a réagi à la publication par son institution d’une brochure dans laquelle des soldats – diplômés de son établissement – racontent leurs « faits d’armes » durant la récente opération israélienne dans la bande de Gaza (27 décembre – 18 janvier).

Lire la suite

23/02/2009

A propos des objecteurs de conscience et des Etats binationaux

goldmanhl.gifPour Omer Goldman - Billet posté le samedi 21 février 2009  par Henri Goldman.

Sans doute aurais-je pu dédier ce billet à Tamar Katz, à Yuval Auron, à Sahar Vardi ou à Maya Yechieli Wind. Mais il me plait d'imaginer qu'Omer Goldman est de ma famille, ce qui me donnerait une raison supplémentaire d'en être fier. Ils ont 18 ou 19 ans, viennent d'achever leurs études secondaires (ce sont des shminitsim, comme on nomme les rhétoriciens en hébreu) et sont donc arrivés au moment où les Israéliens doivent effectuer leur service militaire.

Tous/toutes ont décidé d'être objecteurs de conscience et ont fait de la prison pour cela.

La suite sur le blog d'Henri Goldman