Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/04/2011

Libye - Les vraies raisons de la guerre

200  MLLIARDS DE DOLLARS FONT COURIR LONDRES ET PARIS.

Source : l’Expression.dz.com - 21 Avril 2011

Éparpillés à travers l’Europe, les fonds souverains libyens aiguisent l’appétit des Occidentaux.

 

Gaddafi-Blair.jpgEn 2004 Tony Blair, alors Premier ministre britannique, a été le premier chef d’Etat occidental à se rendre en Libye, devenue fréquentable.


Et en décembre 2007, Paris a pris le soin de dérouler le tapis rouge dans le parc de l’Hôtel Marigny où le colonel El Gueddafi avait planté sa tente. Qu’est-ce qui a changé depuis et qui peut justifier l’acharnement de la Grande-Bretagne et de la France contre le régime de Tripoli qu’ils ont porté à bras-le-corps? La réponse a été donnée par le quotidien américain le Washington Times.

Ce journal a révélé en mars dernier, que ce sont les 200 milliards de dollars des fonds libyens qui font courir les Occidentaux.


Kadhafi - Sarkozy.jpgC’est cet argent qui circule dans les banques centrales occidentales particulièrement britanniques et françaises qui font courir ces deux pays. En proie à des crises financières sans précédent, la France, la Grande-Bretagne et les USA veulent à tout prix s’emparer de ces fonds souverains libyens dont le montant est estimé à quelque 200 milliards de dollars. «Ce sont les vraies raisons de l´intervention des Occidentaux en Libye», note Noreddine Leghliel, un analyste boursier algérien basé en Suède et qui a été l’un des premiers experts à soulever cette question.

Lire la suite

22/03/2011

Libye - Un avion de chasse américain s'écrase en Libye

f15.jpgUn avion de chasse américain F-15 s'est écrasé en Libye, les deux membres d'équipage se sont éjectés. Un pilote a été récupéré, a annoncé mardi le commandement américain Africom à Stuttgart, en Allemagne.

 

 

"Les deux membres d'équipage se sont éjectés. L'opération pour récupérer le deuxième membre d'équipage est en cours", a déclaré Karin Burzynski, porte-parole de l'US Africa Command, qui assure la coordination des opérations depuis Stuttgart. L'appareil s'est écrasé dans la nuit de lundi à mardi (heure libyenne).

 

Il s'agit de la première perte officiellement reconnue d'un appareil de la coalition en Libye. Aucune précision n'a été donnée sur les raisons du crash, ni sur l'endroit où il s'est produit.

 

21/03/2011

Guerre en Libye : la « furia » française

Source : /blog.mondediplo.net - samedi 19 mars 2011

sarkozy_kadhafi.jpgFrappes ciblées, zone d’exclusion aérienne, et — tant qu’on y est — se payer enfin la tête de Kadhafi : les chasseurs Rafale ont fait leurs premiers raids dans le ciel de la Libye samedi en début d’après-midi, inaugurant la campagne de pilonnage menée également par des chasseurs britanniques et des navires américains.

La France, revenue des petites compromissions et des grands aveuglements de ce début d’année sur la portée du « réveil arabe », tient enfin sa « grande cause » de salubrité publique internationale, retrouve ses antiennes sur les droits humains, peut mettre en musique l’ingérence à la mode Kouchner. Et peu importe la lettre des résolutions, pourvu qu’on ait l’ivressela suite

Guerre secrète

france-rafale-libye-.jpgDonc, inutile de se voiler la face. L’objectif n’est pas seulement de mettre des civils à l’abri : il est de renverser le cours de la bataille en permettant aux insurgés de ne pas la perdre ; et d’obtenir dans la foulée la chute du régime… la suite

Habillage politique

Cette guerre pour la démocratie en Libye (dans le meilleur des cas !), lancée sous aiguillon français, est essentiellement franco-britannique, avec aux manettes deux gouvernements conservateurs : sans remonter aux guerres mondiales, on peut rappeler l’expédition commune sur le Canal de Suez, en 1956 ; et la conclusion entre Paris et Londres, en novembre 2010, d’une batterie d’accords de coopération militaire, avec — pour la première fois — un volet concernant la dissuasion nucléaire, que ces deux pays sont les seuls à exercer dans l’Union européenne….  la suite 

Mini-coalition

LIBYE-FRANCE-SARKOZY-MONDE.jpgQuelques petits pays de la Ligue arabe sont appelés à faire de la figuration, pour « habiller », sur un plan politique surtout, l’intervention franco-britannique-américaine : Liban, Qatar (seul à avoir annoncé l’engagement de quatre chasseurs, en étroite collaboration avec l’armée de l’air française) , Emirats arabes unis, Jordanie. Mais les voisins immédiats de la Libye (Tunisie, Egypte), encore fragiles, sont restés discrets. Soudan, Tchad, Algérie – qui font le dos rond – n’en pensent pas moins, etc….  la suite 

Banquet des frappes

En fait, l’habillage n’est pas si rutilant que cela : après les premières vagues de bombardements, le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa a estimé déjà ce dimanche qu’ils "s’écartent du but qui est d’imposer une zone d’exclusion aérienne", une mesure qui était soutenue à l’origine par l’organisation panarabe…. la suite

 

Cibles prioritaires

Le montage de cette coalition, une fois habillée politiquement par l’ONU, la Ligue arabe, etc., pose surtout des problèmes de coordination et d’efficacité sur le terrain – la difficulté étant de répartir les tâches, et déterminer les cibles et leur priorité, dans la phase des premières frappes : dans une optique étroite, il s’agit des radars, systèmes anti-aériens, pistes d’aviation, et bases aériennes….   la suite

 

21/03/2009

GAZA – retour sur l’agression de GAZA

Hassan Rahali.jpgDiffusion prochainement d’un documentaire inédit sur l’agression de GAZA  = Mardi 23 mars 2009  - à 12h15   et  17h45  sur tv Brussel.   

Bande annonce - Reportage de Hassan  RAHALI

20/03/2009

Des soldats israéliens racontent leurs exactions à Gaza

SERGE DUMONT – Le Soir - vendredi 20 mars 2009

Soldats israéliens.jpgDe notre correspondant à Tel-Aviv Des soldats israéliens ont tué des civils palestiniens sans défense durant l’offensive menée de la fin décembre à la mi-janvier dans la bande de Gaza, selon de récents témoignages de soldats ayant participé aux combats.

 

Ce sont des témoignages durs sur des tirs injustifiés contre des civils et sur des destructions gratuites.» C’est en ces termes que Dany Zamir, responsable du Collège académique de préparation militaire Yitzhak Rabin, a réagi à la publication par son institution d’une brochure dans laquelle des soldats – diplômés de son établissement – racontent leurs « faits d’armes » durant la récente opération israélienne dans la bande de Gaza (27 décembre – 18 janvier).

Lire la suite