Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/02/2012

Toujours aucune extradition de détenus vers le Maroc

Fouad Belkacem perd sa nationalité belge

 

Une procédure rare pour le porte-parole de Sharia4Belgium

 

ANVERS Fouad Belkacem, le porte-parole de Sharia4Belgium, ce groupusculeShariaa4belgium.jpg extrémiste musulman qui menaçait récemment de raser l’Atomium, fait décidément couler beaucoup d’encre autour de sa personne. (À ce propos, scanner le code QR ci-dessous.)

 

Après avoir été condamné à deux ans de prison par le tribunal correctionnel d’Anvers, le procureur général de cette même ville a demandé que Fouad Belkacem soit déchu de sa nationalité belge. L’homme qui a déjà comparu 14 fois devant le tribunal de police et quatre fois devant le tribunal correctionnel est souvent présenté comme un opposant farouche de la démocratie.

 

Cette procédure de déchéance de la nationalité belge n’est pas très courante. Elle n’est utilisée que très rarement et pour des cas extrêmes.

 

Source : La DH – 17/02/2012 – SUITE de l’article

 

 

 

Toujours aucune extradition de détenus vers le Maroc

 

 

Cette possibilité d'extradition vers le Maroc revient dans l'actualité dans le cadre du casprison.jpg de Fouad Belkacem, le porte-parole de Sharia4Belgium, groupuscule extrémiste musulman.

 

Le procureur général d'Anvers a en effet demandé que M. Belkacem soit déchu de sa nationalité belge, écrivent Gazet van Antwerpen et La Dernière Heure.

 

 

Toujours pas d'extradition de détenus vers le Maroc

  

La procédure accuse du retard.

 

Depuis le 1er mai 2011, la Belgique peut extrader vers le Maroc les détenus marocainsBelkacem.jpg pour qu'ils purgent leur peine dans leur pays d'origine. Mais aucun extradition n'a été réalisée en 9 mois, révèle vendredi Gazet van Antwerpen.

 

Source : La Libre – 17/02/2012 - SUITE de l’article

 

 

11/02/2012

Civilisation : nous sommes tous des Arabes !

Tous les hommes descendraient d'ancêtres communs ayant peuplé la péninsule arabique, selon les généticiens.

Par Frédéric Lewino 

 Orignie, Arabe

Nous sommes tous des Arabes ! Telle est la dernière révélation fracassante des généticiens. Que cela plaise ou non à Marine Le Pen et à Claude Guéant, tous autant que nous sommes, Français, Américains, Esquimaux, Chinois ou Papous, nous descendons d'ancêtres communs ayant peuplé la péninsule arabique ! Après être née en Afrique, l'humanité aurait donc fait une étape dans l'Arabie heureuse, après avoir franchi la mer Rouge. C'est du scoop. En effet, jusque-là, les grands experts des migrations humaines pensaient que la division des troupes s'était plutôt faite au Proche-Orient ou en Afrique du Nord.

Les paléogénéticiens des universités de Leeds et de Porto ont étéOrignie, Arabe amenés à faire cette hypothèse à la suite des confidences d'un indic ! Un indic qui se cache par milliers dans chacune de nos cellules : la mitochondrie. Ce minuscule organite, qui officie en tant que centrale énergétique de nos cellules, possède son propre ADN. Comme les chromosomes, il peut muter. Ainsi, quand les généticiens observent exactement la même mutation chez deux peuples différents, ils peuvent en conclure que ceux-ci partagent un passé commun. En comparant l'ADN mitochondrial prélevé sur des centaines d'individus à travers le monde et dans la péninsule arabique, les chercheurs sont parvenus à la conclusion que tous les hommes, hors les Africains, ont tous effectué un passage de plusieurs milliers d'années très certainement, en Arabie. Voilà pourquoi nous sommes tous des Arabes et fiers de l'être. L'étude est parue dans American Journal of Human Genetics.

Éden Arabie

Voilà donc comment il faut réécrire l'histoire de l'humanité : après avoirOrignie, Arabe surgi il y a quelque 200 000 ans en Afrique de l'Est, l'homme moderne (homo sapiens) a commencé par se répandre dans toute l'Afrique, se fragmentant en de nombreuses populations.

Lire la suite

28/01/2012

C'est tellement vrai, . . . .

 

Un homme en ballon dirigeable s'est égaré. 
Il perd de l'altitude et aperçoit une femme au sol. 

 
Il descend et lui crie :
" Excusez-moi, pourriez-vous m'aider ?
J'ai promis à un ami de le rejoindre d'ici une heure et je ne sais pas où je me trouve... ". 

 
 La femme au sol répond:

 
" Vous êtes dans un ballon à environ 10 mètres au-dessus du sol.
Vous vous trouvez entre 40 et 41 degrés de latitude Nord etMontgolfière.jpg entre 59 et 61° degrés de longitude Ouest ". 
 " Vous devez être ingénieur ", dit l'homme. 
" C'est vrai ", répond la femme, " Comment le savez-vous ? "

 
Eh bien ", dit l'homme, " tout ce que vous m'avez dit est techniquement correct, mais je n'ai aucune idée de ce que je dois faire de vos informations,
et le fait est que je ne sais toujours pas où je suis.
En toute franchise, vous ne m'avez pas beaucoup aidé.
Vous avez tout au plus retardé mon voyage ". 
" Et vous vous devez être directeur ", répond la femme. 
" C'est vrai " répond l'homme, " mais comment le savez-vous?" 
 " Eh bien " , dit la femme, " vous ne savez ni où vous êtes, ni où vous allez.

 
C'est du vent qui vous a ammené à votre position actuelle.
Vous avez fait une promesse sans avoir aucune idée de comment vous alliez pouvoir la tenir,
et vous attendez que des gens situés en dessous de vous résolvent vos problèmes.

 
Le fait est que vous êtes exactement dans la même situation qu'avant notre rencontre sauf que maintenant, c'est de ma faute". 

Il était une fois

 

Il était une fois quatre individus qu'on appelait

TOUT LE MONDE
QUELQU'UN
CHACUN
et PERSONNE

 

Il y avait un important travail à faire
et on a demandé à TOUT LE MONDE de le faire. tout le monde.jpg

TOUT LE MONDE était persuadé que QUELQU'UN le ferait.

CHACUN pouvait l'avoir fait
mais ce fut PERSONNE qui le fit.

QUELQU'UN se fâcha car c'était le travail de TOUT LE MONDE !

TOUT LE MONDE pensa que CHACUN pouvait le faire

et PERSONNE ne doutait que QUELQU'UN le ferait.

En fin de compte, TOUT LE MONDE fit des reproches à CHACUN
parce que PERSONNE n'avait fait
ce que QUELQU'UN aurait pu faire

MORALITE...... Chaqu'un.jpg

Sans vouloir engueuler TOUT LE MONDE,
il serait bon que CHACUN fasse ce qu'il doit faire
sans nourrir l'espoir que QUELQU'UN le fera à sa place
car l'expérience montre que là où on attend QUELQU'UN
généralement on ne trouve "PERSONNE".

 

01/01/2012

Les coptes égyptiens protégés par les Frères Musulmans

Voilà une heureuse nouvelle en ce début d'année 2012 ! Soyons comme eux des constructeurs de paix !

---------------------------------------------------

Les Frères musulmans, en Egypte, se sont engagés à protéger les coptes lors de leur célébration de Noël, le 7 janvier.Eglise-Copte-egyptiens.jpg

L’an dernier, fin décembre, environ 21 personnes avaient été tuées dans une attaque à la bombe à l’extérieur de l’Eglise de Tous les Saints, à Alexandrie. En janvier, six coptes ont également été tués par balle, à la sortie d’une messe, à Nagaa Hamadi, en Haute-Égypte. Les coptes, représentant 10% des 82 millions habitants d’Egypte, sont la cible d’attaques fréquentes, et les victimes de discriminations systématiques.

« Nous avons décidé de former les comités des Frères Musulmans pour protéger les églises afin que les mains du péché ne ruinent pas les festivités comme elles l’ont fait plusieurs fois sous l’ancien régime »  affirme l’organisation, dans une déclaration relayée par un site d’information égyptien, Bikya Masr. « Nous appelons le Conseil Suprême des Forces Armées ainsi que la police à protéger les églises de la même manière qu’ils ont protégé les bureaux de votes pendant les élections. »

LIRE la SUITE

Lire la suite

30/12/2011

Tout le monde en parle - Imam Omar Koné ( 1 de 3 ) Islam

 

Imam - canadien.jpg

Tout le monde en parle - Imam Omar Koné ( 2 de 3 ) Islam

 

 

Imam - canadien-2.jpg

   

Tout le monde en parle- Imam Omar Koné (3 de 3)

 

Imam - canadien-3.jpg

  

 

26/12/2011

La Turquie et la France s'affrontent sur le dossier du "génocide arménien"....

  

Affaire génocide arménien : l'ambassadeur turc à Paris quitte la France et Juppé apelle à la "retenue" .

Déclaration de Solidarité avec les Victimes de Liège

 

Nous, représentants de la société civile au Maroc et en Europe, sommesLiège.jpg horrifiés et profondément consternés par le douloureux événement qui a frappé la Belgique dans ce qu’elle a de plus innocent, et ce avec la folie meurtrière du mardi 13 décembre qui a endeuillé tragiquement la ville de Liège.

 

Les mots sont impuissants pour dénoncer et condamner cet acte barbare et odieux. Aux victimes de cette ignominie, à leurs familles ainsi qu’au peuple belge dans son ensemble et avec sa diversité, nous exprimons notre solidarité en ce moment de deuil.

 

Tous les démocrates et épris de justice devraient, face à cet acte irrationnel, contribuer à produire du sens et à aider à maîtriser la colère qui peut menacer le vivre ensemble. Si rien ne légitime cet acte odieux et barbare, il reste que la folie meurtrière, celle de Liège aujourd’hui ou d’Oslo hier, n’a ni race ni religion.

 

15 décembre 2011

 

Signataires :

  • Le Centre Euro-méditerranéen de Migration et Développement (EMCEMO) – Amsterdam
  • Plateforme Euro-marocaine Migration Développement Citoyenneté et Démocratie
  • Réseau Maroco-Néerlandais contre la Discrimination et pour la Cohésion Sociale
  • Forum Marocain des Alternatives Sud – Maroc
  • Organisation Marocaine des Droits de l’Homme – MarocAssociation Mobadara pour le Développement des Espaces Sociaux et Activités de Jeunesse "AMDESAJ"
  • Union Marocaine du Travail – Maroc
  • Amnesty Maroc
  • CONGRESS – Bruxelles
  • Magazine Majalla – Belgique
  • Association Amal Femmes Marocaines – Italie
  • E-Joussour – Maroc
  • Réseau Amazighe pour la Citoyenneté (Azetta) – Maroc
  • Centre Guide des Migrants de la CGTM – Mauritanie
  • Organisation Démocratique de l’Enseignement – Maroc
  • Comité de Défense des Droits Humains – Maroc
  • Association Beni Znassen pour la Culture, le Développement et la Solidarité – Maroc
  • Centre de Démocratie – Maroc
  • Association Ceinture Verte – Maroc
  • Association Biodiversité – Maroc
  • Instance Marocaine des Droits Humains – Maroc
  • Centre Marocain des Droits de l’Homme – Maroc
  • Réseau Associatif Zagora – Maroc
  • Parti Socialiste Unifié – Maroc
  • Association Marocaine d’Etudes et de Recherches sur les Migrations – Maroc
  • Forum Beni zoli pour le Développement Et la Communication – Maroc
  • AAJD – Maroc
  • Association Marocaine des Droits de l’Homme- Maroc
  • AJ/FMAS- EJA
  • Association Droits Humains- Maroc
  • Observatoire Marocain des Libertés Publiques – Maroc
  • Mouvement de la Jeunesse Démocratique Progressiste- Maroc
  • Conseil National des Marocains au Sénégal - Sénégal

Pour toute requête, prière de contacter Mr Abdou Menebhi, président de EMCEMO au :
GSM : +31655818828 +31655818828, Tél : +31204288825 +31204288825, E-mail : emcemo1@gmail.com

EMCEMO (Euro-Mediterraan Centrum Migratie & Ontwikkeling)
Adresse : 3e Weteringdwarsstraat 24, 1017 TC Amsterdam - Postbus 59676 1040 LD Amsterdam.
T: 0031(0)20 - 428 88 25 - 0031(0)20 - 428 88 25   F: 0031(0)20 – 463 62 22 -- emcemo1@gmail.com - www.emcemo.nl

 

23/12/2011

Belgique : Pensions publiques sur le gril

Le gouvernement rend le calcul de la pension des fonctionnaires un peu moinspension.jpg favorable. Il retarde aussi le moment où ils peuvent partir à la pension anticipée et limite les régimes préférentiels bénéficiant à certaines professions (magistrat, prof d’unif, etc.).

 

Les syndicats de la Fonction publique se sont dits satisfaits de la mobilisation de ce jeudi. Mais pourquoi, au juste, appelaient-ils à la grève ? Voici le détail des réformes qui affecteront la pension des fonctionnaires nommés.

 

L’âge de la pension anticipée passe de 60 à 62 ans. L’âge auquel un fonctionnaire peut aujourd’hui prétendre à une pension anticipée est le même qu’un travailleur du secteur privé : c’est 60 ans. Cet âge va progressivement être relevé jusqu’à 62 ans dans les deux régimes. Il passera à 60 ans et 6 mois en 2013, à 61 ans en 2014, à 61 et 6 mois en 2015 et 62 ans en 2016. Dans le même temps, la condition de carrière pour y prétendre sera aussi relevée. Il faudra 38 ans de carrière en 2013, 39 ans en 2014 et 40 ans en 2015. Pour le travailleur du secteur privé, cela représente déjà un fameux changement puisque la condition de carrière est de 35 ans aujourd’hui. Mais dans le secteur public, le saut sera parfois encore plus important. Un enseignant par exemple peut prétendre à une pension anticipée à 60 ans après seulement 20 années de carrière.

 

Lire la suite

19/12/2011

Les détenus de Lantin, solidaires des victimes et de leurs familles.

 

Lantin, le 14 décembre 2011.

 

  

Chères familles, chers Liégeois, chers citoyens,

  

 

Malgré notre enfermement, nous ne sommes pas indifférents au drame qui s’est passé à Liège ce mardi 13 décembre. Nous ne pouvions pas rester en silence face à un tel événement qui nous a touché, nous aussi.prison de Lantin.jpg

  

Notre première pensée, nos premiers mots vont aux victimes et à leurs familles. Nous aussi nous avons des enfants qui vont à l’école et nous ne pouvons pas imaginer ce que l’on ressentirait si notre enfant mourrait ou était blessé dans de telles circonstances. Du fond du cœur nous vous présentons nos sincères condoléances. Aux blessés, nous souhaitons un rétablissement rapide et heureux.

  

Avec les Liégeois, nous avons retenu notre souffle en nous disant qu’il y avait peut-être un de nos proches dans la foule. Nous avons espéré un message rassurant de leur part. Nous attendions une explication ou tout au moins la vérité sur ce qui se passait en ville. Les médias annonçaient des choses contradictoires. Comme beaucoup nous avons vécu ces heures dans l’incertitude et l’angoisse. C’est dans ces moments que nos proches nous manquent, que nous voudrions les aimer plus encore, que nous voudrions être en paix à leurs côtés. La vie, la famille, l’amour,… sont fragiles, ensemble protégeons-les… voilà probablement ce qui nous anime aujourd’hui et que nous voudrions retenir de cet événement.Prison de Lantin - 2.jpg

  

Nous n’avons pas de mot à exprimer à propos de l’auteur des faits car nous non plus, nous ne comprenons pas son geste. Le silence nous parait alors plus respectueux de tous. Cependant nous vous demandons de ne pas tomber dans l’amalgame facile qui consisterait à croire que tous les libérés conditionnels sont des assassins potentiels.

 

A l’approche des fêtes de fin d’année, puissions-nous être plus solidaires les uns des autres. Nous vous le souhaitons sincèrement.

 

  

 

Les 347 premiers signataires :

 

Sébastien D, Gaëtan C, Khalifa R, Frédéric M, Marc D, Gaëlle D, Marc S, Abdelrahim O, Hassan B, Patrick T, Roger Y, Arsim H, Georgette J, Guido M, Hassan Z, Gaëtan S, Marwan L, Alket P, Sadak N, Husnu S, Elise M, Phénicien J, Patrick M, Marc R, Serge D, Mounir E, Hamza B, Jacqueline, Mohamed B, Sami K, Mohamed N, Jean-Claude J, Ali A, Samir A, Pierre D, Laëtitia P, Irfan O, Cemal P, Lucien D, Christophe R, Youssef S, Gilbert V, Ihsan K, Géraldine B, Dany T, Rachid H, Christian J, Cafar K, Ahmed M, A-K, Sébastien S, Edith D, Naser A, Fouad E, Daniel N, Hasan A, Nsasi-Khonde L, Milan J, Jean-Michel V, Garofita M, Youssef H, Khalid N, Mohamed E, Christophe D, Angelo S, Mikaela C, Mirsad H, Gregory J, Dominique C, Grégory N, Alain D, Michel P, Bernard R, Doina M, Christian G, Fabrice H, Jean-François L, Sébastien J, David D, Garofita P, Calogero L, Patrick R,  Rudi M, Ali A, Moncef K, Christophe M, Hassan T, Mohamed A, Otman E, Jean-Claude L, Marcel H, Noureddine N, Tengiz K, Luigi S, Hamza G, Sabrina D, Yeison G, Mustapha A, Jean-Fran V, Naser J, Mohammed M, Monja P, Adil R, Ahmdan D, Robert F, Hamid A, Andrea B, Khaled B, Omar E, Samir B, Koky D, Kram K, Pascal R, Hakim G, Steven N, Sacha D, Yassin A, Fabrice M, Jennifer M, Islam S, Hassan B, Abdeslam E, Marco B, Abel-Jean D, Angel G, Hamma M, Marie R, Gerlando T, Khalid B, Vincent B, Anouar E, Ahmed O, Norddine I, G. D, Bernadette B, Jean-Claude W, Lambert F, Olivier B, Farid A, Joël S, Alain V, Cindy S, Jean D, Patrick S, Siya N, Suayip U, Murat U, Brahim B, Ilhan P, Engin O, Marc L, Félicie V, Serge R, Julien V, Sébastien M, Khalid E, Guy M, Ludovic V, Patricia O, Bladi-Karim T, Z’himi R, Ahmed R, Amine J, Ricardo Q, Monsime D, Rita B, Jacques V, Patrick G, Mohamed B, Khalil I, Frédéric F, Baghrlad G, Abdelghani T, Amin S, Maria L, Mustapha K, Naïm B, Sébastien B, Saïd H, Toni R, Michaël N, Aboubaker R, Nourreddine R, Fidan B, Hermann K, Salvatore T, Olivier R, Sébastien G, Sébastien F, Fabian M, Imed A, Saïd T, Tarek B, Michaël H, Patrick A, Bekkay D, Saïd K, Perparim S Ardian B, Hamza H, Abdelhafidh M, Camille l, Fabian C, Mohamed W, Adhel F, Aleksander K, Gilles M, Rachid T, Rachid E, Rachid J, Mohamed H, Faton T, Jean-Claude H, Ferenc A, Franco P, Rihani H, Mohamed K, Ermir B, Xhelal D, Abdelmajid E, Pavel R, Belhssen D, Giovanni M, Safet N, Marc S, Abdelkader K, Beniahia Z, Marc T, Maxime B, Louizi H, David S, Sandro I, Gengis A, Geoffrey S, Pierre B, Nzola B, John S, Said C, German S, Saïd T, Kamal A, Yves P, Cédric B, Alain G, Philippe S, Patrick D, Jeton T, Luc G, Mahmut O, Aladin A, Michaël W, Melvin N, Eric S, Mohamed A, Hassan B, Mohamed B, Mohamed A, Abderrahim E, Mourad Z, Pablo K, Bruno G, Dan J, Mohamed R, Alain M, Kevin B, Michaël D, Jamal I, Memedine I, Dylan L, Zaimir H, Florin P, Veip O, Geron Z, Thomas B, Frédéric A, Alan D, Mounir T, Noureddine T, Hamoudi A, Mouez B, Cuma B, Patrick D, Frédéric B, Habasi W, Mohamed K, Thibaud B, Mike M, Jamal A, Fouzi D, Mouhcine A, Medzad M, Vladan D, Michaël K, André R, Semi G, Kevin T, Abdel H, Salvatore R, Walid A, Khalid C, Foued T, Ibrahim E, Zakaria H, Giancarlo I, Jamal B, Pierick M, Nicolas B, Jamel E, Mustafa O, Jamel H, Atef K, Jean-Denis V, Eric B, Kuyinduka K, Jérémie L, Isa A, Laurent V, Ilirian R, Carmelo P, Wjemm K, Xavier L, Yves B, Steve L, Rudy K, Grégory C, Sylvio C, Alain R, Chris A, Frédéric J, Sébastien F, Lello L, Jean B, Christian J, Bruno C, Alain L, Rainer M, Emile L, Jean-Luc V, Stéphane F, Frédéric T, Ludovic C, Hassan I, Serge M, Sébastien R, Lionel H, Raphaël T, Michaël M, Michel P.

 

 ------

 

Sur le même sujet :


 

 

Un audit très critique sur la surpopulation carcérale   

Source : La Libre - 20/12/2011

 

La Cour des comptes a examiné les mesures prises depuis quinze ans. Son rapport est très sévère à l’égard d’une politique pénitentiaire erratique.