Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/09/2011

La loi sur le regroupement familial est entrée en vigueur ce jeudi 22 septembre 2011.

Parlement.jpgSelon le communiqué de Belga, Le regroupement ne sera plus possible pour les parents ou les grands-parents...

Lire la suite de l'article : La Libre.be - 22/09/2011

19:38 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (2)

22/04/2011

Les détenus de nationalité marocaine seront renvoyés au Maroc.

Stefaan De Clerck-Rabat-Bruxelles.jpgSelon, les journaux De Standaard et Het Nieuwsblad,  à  partir du 1er mai prochain, les détenus marocains devraient être renvoyé au Maroc pour purger leur peine.

Le Maroc vient de ratifier un traité qui permet que cette procédure puisse être appliquée, dès le 1er mai 2011.

 

 

La Belgique attendait depuis quatre ans que le parlement marocain ratifie le traité conclu entre les deux pays. Le Ministre de la Justice, Stefaan De Clerck (CD&V), a expliqué ce vendredi    « Il y a environ dix jours, j’ai été informé du fait que les autorités marocaines avaient approuvé le protocole. Toutes les conditions sont ainsi remplies pour pouvoir renvoyer des détenus de nationalité marocaine au Maroc ».

 

Prison.jpgEn 1997 déjà, la Belgique avait signé un premier protocole avec le Maroc prévoyant le retour de détenus marocains au pays. Il avait été convenu à ce moment-là que les détenus devaient pour ce faire donner leur accord, ce qui ne s’est quasi jamais passé. Jusqu’à présent, seule une dizaine de détenus marocains ont fait la demande pour pouvoir purger leur peine au Maroc.

 

Actuellement, les prisons belges comptent quelque 1.100 détenus d’origine marocaine. Stefaan De Clerck veut à présent également entamer des négociations avec la Turquie pour un accord bilatéral en ce sens.

  

Sources : De Standaard - 22 / 04/ 2011 

            Het Nieuwsblad - 22/ 04/ 2011 

19/04/2011

Flamandisassions de l’armée belge !

Luc Gennart.jpgSelon le colonel Luc Gennart qui n’est plus en fonction depuis plus de 6 mois, vient de publier un livre dans lequel il explique comment l’état-major mène depuis quelques années une politique visant à « flamandiser »  l’armée belge.   

 

Voici quelques articles  de la presse belge qui abordent le sujet :

 

Gennart : « L’état-major a préféré m’écraser »

Source : Le SOIR par ETTORE RIZZA  - 18 avril 2011

Six mois après sa sortie fracassante sur les déséquilibres linguistiques au sein de l’armée, le colonel d’aviation Luc Gennart précise sa pensée dans un livre. Désormais en congé, il reste convaincu que l’état-major néerlandophone veut rapatrier en Flandre l’essentiel des moyens militaires du pays. Par Ettore Rizza.

La suite de l'article

 

Le colonel Gennart s'inquiète à nouveau pour Florennes

Source : La Libre - 19/04/2011

Le colonel Gennart s'était attiré les foudres de sa hiérarchie en dénonçant publiquement en octobre dernier la "flamandisation" de l'armée. Il s'inquiète aussi d'une concentration des principaux systèmes d'armes de l'armée belge en Flandre.

 

La suite de l'article

 

 

08/03/2011

Licenciement chez Hema: Joëlle Milquet saisit le CECLR

 

femmes-en-foulard.jpgHema prétend avoir suivi les us et coutumes de Belgique où, selon elle, il ne serait pas d'usage de porter un foulard dans les chaînes de magasin.

 

 

La ministre de l'Égalité des chances Joëlle Milquet a demandé mardi au Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR) de soumettre à un "examen juridique approfondi" le cas d'une intérimaire de Randstad dont l'engagement auprès de la chaîne de magasins Hema n'a pas été prolongé parce qu'elle refusait d'abandonner son foulard. La presse flamande a révélé ce cas mardi matin. C'est sous pression de certains clients du magasin, où la Limbourgeoise avait dans un premier temps été autorisée à garder son foulard, que la direction d'Hema lui a demandé de l'ôter.

 

Pour Joëlle Milquet, la jurisprudence a établi à de nombreuses reprises qu'une demande de client ou de tierces personnes de poser un acte discriminatoire ne pouvait nullement justifier une discrimination.

 

Et la ministre de citer l'arrêt "Feryn" de la Cour du travail de Bruxelles du 28 août 2009, le jugement du tribunal de première instance de Nivelles du 19 avril 2005, celui du tribunal de première instance de Bruxelles du 22 décembre 2009, etc.

 

De son côté, le Centre pour l'égalité des chances dit avoir des raisons de penser à un cas de discrimination fondée sur les croyances ou les convictions.

Sources : 

BELGA  - 08/03/2011

 

04/02/2011

Les Belges d'origine turque sont obligés d'accomplir leur service militaire en Turquie

 

Question n° 83 de madame la députée Alexandra Colen du 30 novembre 2010 (N.) au ministre de la Défense:


turquie_belgique.pngLes Belges d'origine turque sont obligés d'accomplir leur service militaire en Turquie. Malgré la possibilité de se libérer de leurs obligations militaires en payant 5.000 euros, ils doivent encore effectuer un service militaire réduit et sont contraints de jurer fidélité à la constitution turque.

  1. Combien de militaires de carrière belges d'origine turque ont également accompli un service militaire en Turquie ou ont racheté leurs obligation? Autrement dit, combien de militaires belges ont dû jurer fidélité à la constitution turque?

     

  1. Combien de fonctionnaires belges d'origine turque ont prêté serment d'obéissance à la fois à la constitution belge et à la constitution turque?

     

  2. 3. a) Est-il juridiquement possible de jurer obéissance à deux constitutions?

    b) Quelle constitution prime en cas de dispositions contradictoires dans les serments prêtés?

  3. Aux Pays-Bas, les militaires de carrière d'origine turque peuvent obtenir du ministère de la Défense un prêt
    sans intérêt de 5.000 euros pour se soustraire à toutes leurs obligations militaires en Turquie.
    a) Un tel arrangement existe-t-il également dans notre pays?
    b) Dans l'affirmative, combien de fois y a-t-on recouru au cours des cinq dernières années?

Lire la suite

04/01/2010

Dexia déclenche la colère des colons israéliens

Manif_Dexia.jpgLes colons israéliens, qui ne cessent de s’implanter en Cisjordanie, accusent Dexia de céder à des pressions antisémites car elle refuse désormais de leur accorder des prêts. La banque justifie cela car en cas d’accord de paix et de démantèlement des colonies, le remboursement de ces prêts ne serait plus garanti.

Selon le Soir (2/01/2010), contacté par téléphone, Shmouel Reifman, président du comité des conseils régionaux, confirme que la filiale de Dexia a cessé d’accorder des prêts aux colonies par crainte qu’un futur accord de paix avec les Palestiniens entraîne leur démantèlement et les rende insolvables. Quant au président du Yesha, Dany Dayan, il dénonce la nouvelle politique de la banque. « Ses propriétaires européens plient le genou devant la campagne de pressions antisémites et anti-israéliennes organisée en Europe. Plus particulièrement en Belgique où le lobby pro-palestinien est puissant », fulmine-t-il. Une accusation à laquelle Dexia Israël la banque répond par un vague communique affirmant « n’agir que sur la base de considérations économiques ».

Source et la suite de l’article – RTL Info.be – 2 janvier 2010.

Source et la suite de l’article – Le Soir.be – 2 janvier 2010 

21/12/2009

« Les Marocains trois fois plus contrôlés par la police »

La population d’origine marocaine en Belgique se sent plus discriminée que la population d’origine turque, ressort-il d’une étude européenne à grande échelle sur les minorités et les discriminations.

Elle se sent également plus visée par la police. Un coup de sonde dans les bases de données des polices européennes confirme cette impression, selon le rapport.

ð  LIRE la suite de l’Article  (Rédaction en ligne – Le Soir - mardi 15 décembre 2009)

 

 

"Renvoyons au Maroc nos prisonniers et délinquants marocains"

Par  Francis Van de Woestyne - Mis en ligne le 18/12/2009 – La Libre  

 

Modrikamen.jpgPlutôt que de louer des prisons en Hollande, Modrikamen propose de construire des prisons au Maroc pour "nos" prisonniers.

 

Vous avez fondé le Parti populaire le 26 novembre. Vous avez été très discret, sauf au sujet de la votation suisse. Ils ont eu, dites-vous, raison de rejeter la construction de minarets…

Sur la forme, nous sommes favorables au référendum. Sur le fond, cette problématique nous conduit au débat sur l’immigration qui est, chez nous, un des débats les plus tabous. Et c’est ce côté tabou qui a engendré le racisme…

 

Vous êtes contre l’immigration ?

L’étranger qui vient doit s’adapter aux coutumes locales. Et pas l’inverse…

 

Votre discours très dur peut engendrer ou justifier un certain racisme.

Il y a un problème d’immigration non contrôlée. Il y a aussi un problème de délinquance chez les jeunes arabes ...

 

La solution ?

L’ambassadeur du Maroc en Belgique a lancé un appel extrêmement intéressant en proposant de cogérer une série de problèmes ensemble

Nous avons en Belgique entre 500 000 et 600 000 Marocains. La plupart ont une double nationalité. Très peu sont belges à part entière. Dans l’ensemble, la population marocaine est intégrée, travaille et ne pose pas de problème. Mais certains jeunes, marocains ou autres, foutent le bordel dans les quartiers où ils vivent…

 

Comment aborder ces problèmes avec humanité et fermeté ?

Certaines mosquées sont gérées par des imams intégristes qui appellent à la haine de l’Occident, au djihad

 

Nous avons également un problème avec les jeunes délinquants marocains….

 

Les prisonniers ?

Oui. Bon. Cela choquera peut-être certains. Mais, aujourd’hui, la réalité est celle-là : 80 % des détenus enfermés en Belgique sont Marocains.

Non, selon le ministre de la Justice, Stefaan De Clerck, il y a en Belgique 4 276 détenus d’origine étrangère…

 

“Populiste”, c’est un qualificatif qui vous va bien… ?

Et Léon Degrelle… ?

La comparaison est insultante.

 

LIRE  l'Intégralité de l'Interview

22:37 Publié dans Belgique, Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marocains

28/09/2009

Le débat sur le port du foulard (suite)

  

Les étudiants libéraux opposés à une interdiction générale du voilemr.jpg

 

 

 

 

  

  

lesfillesvoileesparlent.jpgLes filles voilées parlent,

Quarante-cinq textes et entretiens recueillis par Ismahane Chouder, Malika Latrèche et Pierre Tevanian.

 

 

 

Les musulmanes, un (en) jeu politique ?

 

Le foulard est un vêtement qui fait partie intégrante des croyances des musulmanes. Pour ceux qui veulent expurger toutes philosophies et religions de l’espace public, c’est un symbole inacceptable. Une opinion de Mouedden Mohsin, chroniqueur au journal du Mardi.   ( source = La Libre – 30/10/2009)  

 

 

 

Des personnalité belges se prononcent contre l'interdiction du voile et s'expriment !‏

 

"Focaliser sur le débat du voile empêche le débat de fond - C'est assez, disent certains persones prominentes. Entre autres: JEAN-LUC DEHAENE (ancien premier ministre), DANIËL TERMONT, JAN RENDERS et MARK ELCHARDUS (sociologue)  plaident pour une acceptation définitive de l'Islam comme interlocuteur.  

 

Lire la suite

 

 

Lire la suite

10/05/2009

Le prince Laurent a voulu devenir musulman

Prince laurent.jpgBelgique : Le prince Laurent a voulu devenir musulman pour faire enrager sa famille et devenir «le prince des musulmans de Belgique»

 

Le prince Laurent a envisagé de se marier avec une femme originaire de Mauritanie et de devenir lui-même musulman, selon Jan van den Berghe, spécialiste de la monarchie dans son ouvrage God in Laken.

Le prince Laurent est sur certains points le canard boiteux de la famille royale. Petit, il reçoit la même éducation que son frère et sa sœur mais se révolte dès son plus jeune âge contre ses parents et son oncle, le roi Baudouin.

Lire la suite