Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/03/2011

Israël : l'ex-président Moshé Katzav condamné à 7 ans de prison pour viols

ex-président.jpgL'ex-président israélien Moshé Katzav a été condamné mardi à 7 années de prison ferme après avoir été reconnu coupable de deux viols et de harcèlement sexuel, une affaire sans précédent qui a bouleversé le pays.

 

 

  

=> la suite de l'article ( rfi - 23/03/2011).

Libye - Un avion de chasse américain s'écrase en Libye

f15.jpgUn avion de chasse américain F-15 s'est écrasé en Libye, les deux membres d'équipage se sont éjectés. Un pilote a été récupéré, a annoncé mardi le commandement américain Africom à Stuttgart, en Allemagne.

 

 

"Les deux membres d'équipage se sont éjectés. L'opération pour récupérer le deuxième membre d'équipage est en cours", a déclaré Karin Burzynski, porte-parole de l'US Africa Command, qui assure la coordination des opérations depuis Stuttgart. L'appareil s'est écrasé dans la nuit de lundi à mardi (heure libyenne).

 

Il s'agit de la première perte officiellement reconnue d'un appareil de la coalition en Libye. Aucune précision n'a été donnée sur les raisons du crash, ni sur l'endroit où il s'est produit.

 

21/03/2011

Guerre en Libye : la « furia » française

Source : /blog.mondediplo.net - samedi 19 mars 2011

sarkozy_kadhafi.jpgFrappes ciblées, zone d’exclusion aérienne, et — tant qu’on y est — se payer enfin la tête de Kadhafi : les chasseurs Rafale ont fait leurs premiers raids dans le ciel de la Libye samedi en début d’après-midi, inaugurant la campagne de pilonnage menée également par des chasseurs britanniques et des navires américains.

La France, revenue des petites compromissions et des grands aveuglements de ce début d’année sur la portée du « réveil arabe », tient enfin sa « grande cause » de salubrité publique internationale, retrouve ses antiennes sur les droits humains, peut mettre en musique l’ingérence à la mode Kouchner. Et peu importe la lettre des résolutions, pourvu qu’on ait l’ivressela suite

Guerre secrète

france-rafale-libye-.jpgDonc, inutile de se voiler la face. L’objectif n’est pas seulement de mettre des civils à l’abri : il est de renverser le cours de la bataille en permettant aux insurgés de ne pas la perdre ; et d’obtenir dans la foulée la chute du régime… la suite

Habillage politique

Cette guerre pour la démocratie en Libye (dans le meilleur des cas !), lancée sous aiguillon français, est essentiellement franco-britannique, avec aux manettes deux gouvernements conservateurs : sans remonter aux guerres mondiales, on peut rappeler l’expédition commune sur le Canal de Suez, en 1956 ; et la conclusion entre Paris et Londres, en novembre 2010, d’une batterie d’accords de coopération militaire, avec — pour la première fois — un volet concernant la dissuasion nucléaire, que ces deux pays sont les seuls à exercer dans l’Union européenne….  la suite 

Mini-coalition

LIBYE-FRANCE-SARKOZY-MONDE.jpgQuelques petits pays de la Ligue arabe sont appelés à faire de la figuration, pour « habiller », sur un plan politique surtout, l’intervention franco-britannique-américaine : Liban, Qatar (seul à avoir annoncé l’engagement de quatre chasseurs, en étroite collaboration avec l’armée de l’air française) , Emirats arabes unis, Jordanie. Mais les voisins immédiats de la Libye (Tunisie, Egypte), encore fragiles, sont restés discrets. Soudan, Tchad, Algérie – qui font le dos rond – n’en pensent pas moins, etc….  la suite 

Banquet des frappes

En fait, l’habillage n’est pas si rutilant que cela : après les premières vagues de bombardements, le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa a estimé déjà ce dimanche qu’ils "s’écartent du but qui est d’imposer une zone d’exclusion aérienne", une mesure qui était soutenue à l’origine par l’organisation panarabe…. la suite

 

Cibles prioritaires

Le montage de cette coalition, une fois habillée politiquement par l’ONU, la Ligue arabe, etc., pose surtout des problèmes de coordination et d’efficacité sur le terrain – la difficulté étant de répartir les tâches, et déterminer les cibles et leur priorité, dans la phase des premières frappes : dans une optique étroite, il s’agit des radars, systèmes anti-aériens, pistes d’aviation, et bases aériennes….   la suite

 

Intervention en Libye : la Ligue arabe critique les bombardements

 

Source : RFI.fr – 21/03/2011

AMR Moussa.jpgDes appareils arabes devraient bientôt entrer en action dans le cadre de l'opération «Aube de l'Odyssée» qui a débuté samedi 19 mars. Ce soutien arabe était une des conditions sine qua non de l'opération en Libye. Pourtant la position de certains pays, confrontés à des mouvements de contestation, est délicate. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a ainsi critiqué dimanche les bombardements de la coalition, estimant qu'ils s'écartent « du but qui est d'imposer une zone d'exclusion aérienne ».

 

Pour que l'intervention en Libye n'apparaisse pas comme une nouvelle agression occidentale, les Français et les Américains ont beaucoup insisté pour que le monde arabe y soit associé. La Ligue arabe a donné son aval à la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne. C'est la première fois qu'elle autorise une opération militaire contre un de ses membres.

ð  Suite de l’article

 

Libye: le projet de résolution de l'Onu prévoit une zone d'exclusion aérienne

Source : Actuvoila.fr  - 17/03/2011

Les Etats membres du Conseil de sécurité de l'ONU pourront "prendre toutes les mesures nécessaires" pour protéger les civils, selon le projet de résolution que le Conseil doit voter jeudi, et une "interdiction de tous les vols" au-dessus de la Libye est prévue.

ONU.jpg

Les quinze Etats membres du Conseil de sécurité de l'ONU doivent enfin voter un projet de résolution musclé qui prévoit des mesures militaires pour protéger les civils, à l'exception d'une occupation du territoire libyen.

ð La suite de l’article

18/03/2011

Le chien le plus cher du monde vaut plus d’un million d’euros

chien.jpgUn mastiff tibétain a été vendu 10 millions de yuans (1,1 million d’euros) à un milliardaire chinois faisant de lui le chien le plus cher au monde, rapporte le Daily Mail.

Lire la suite

11/03/2011

Discours du Roi Mohammed VI - Changements et réformes

 Maroc :

Mohammed VI donne un coup de fouet aux réformes démocratiques

Mohammed VI à la télévision marocaine, le 9 mars 2011 – un discours historique.

  

 

Renforcement du Premier ministre, "élargissement" des libertés individuelles, reconnaissance de la composante amazighe du Maroc... Le roi Mohammed VI a annoncé mercredi d'importantes réformes constitutionnelles et démocratiques.

Dans son discours à la nation prononcé mercredi soir, le premier depuis les manifestations du 20 février, le roi Mohammed VI a annoncé des changements politiques d'envergure au Maroc. « Nous avons décidé d'entreprendre une réforme constitutionnelle globale », a déclaré le souverain, soulignant son « engagement ferme de donner une forte impulsion à la dynamique réformatrice profonde [...] en cours ».

  

Maroc : Mohammed VI donne un coup de fouet aux réformes démocratiques

Source : Jeune Afrique - 11/03/2011
Renforcement du Premier ministre, "élargissement" des libertés individuelles, reconnaissance de la composante amazighe du Maroc... Le roi Mohammed VI a annoncé mercredi d'importantes réformes constitutionnelles et démocratiques.

Mohamed_VI.jpgDans son discours à la nation prononcé mercredi soir, le premier depuis les manifestations du 20 février, le roi Mohammed VI a annoncé des changements politiques d'envergure au Maroc. « Nous avons décidé d'entreprendre une réforme constitutionnelle globale », a déclaré le souverain, soulignant son « engagement ferme de donner une forte impulsion à la dynamique réformatrice profonde [...] en cours ».

La réforme constitutionnelle annoncée par le roi doit être soumise à « un référendum populaire » dont la date n'est pas fixée. Elle comporte plusieurs points, dont les trois principaux sont la reconnaissance constitutionnelle de la composante berbère « amazighe », le « renforcement du statut du Premier ministre » et « la volonté d'ériger la justice en pouvoir indépendant ».

Pleine responsabilité du Premier ministre

L'article 65 de l'actuelle Constitution marocaine indique que le Premier ministre, nommé par le roi, « assume la responsabilité de la coordination des activités ministérielles ». Avec la réforme le chef du gouvernement devrait être bientôt nommé au sein du « parti politique arrivé en tête des élections de la première Chambre du parlement marocain », ce qui limitera le choix du souverain.

« En tant que chef d'un pouvoir exécutif effectif », le Premier ministre sera « pleinement responsable du gouvernement, de l'administration publique [...] et de la mise en œuvre du programme gouvernemental », selon Mohammed VI.

« La consolidation de l'État de droit [...], l'élargissement du champ des libertés individuelles et collectives [...] ainsi que le renforcement du système des droits de l'homme dans toutes leurs dimensions » figureront également dans la prochaine réforme constitutionnelle, a précisé le roi. Il a en outre « décidé d'inscrire » le processus de régionalisation dans le royaume, « avec en tête les provinces du Sahara marocain [Sahara occidental, NDLR] ».

Pour la « révision de la constitution », Mohammed VI a également annoncé la prochaine formation d'une commission ad hoc, dont la présidence sera confiée au constitutionnaliste marocain Abdeltif Menouni qui devra présenter au roi, d'ici juin, ses propositions.

"Monarchie équilibrée"

« C'est une rupture avec un passé pointé du doigt par tout le monde. Le roi répond aux demandes de bon nombre de Marocains qui n'ont jamais cessé de revendiquer des réformes institutionnelles et politiques », souligne le politologue Mohamed Darif. « Ce discours rompt avec la monarchie exécutive. Il n'instaure pas une monarchie parlementaire, mais il prévoit une monarchie équilibrée avec un partage du pouvoir entre le roi et un gouvernement issu du Parlement », ajoute-t-il.

« On est presque surpris. Sa Majesté a été très fort, il a répondu positivement aux demandes des partis et de la jeunesse », a déclaré de son côté Abdelilah Benkirane, le secrétaire général de la formation islamiste, le Parti de la justice et du développement (PJD, opposition parlementaire). « Le PJD est satisfait. Cette évolution ressemble plus à une révolution et les parties concernées sont appelées à travailler sérieusement pour concrétiser le contenu de ce discours », a-t-il ajouté. 

Source :  Jeune Afrique - 11/03/2011

08/03/2011

Licenciement chez Hema: Joëlle Milquet saisit le CECLR

 

femmes-en-foulard.jpgHema prétend avoir suivi les us et coutumes de Belgique où, selon elle, il ne serait pas d'usage de porter un foulard dans les chaînes de magasin.

 

 

La ministre de l'Égalité des chances Joëlle Milquet a demandé mardi au Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR) de soumettre à un "examen juridique approfondi" le cas d'une intérimaire de Randstad dont l'engagement auprès de la chaîne de magasins Hema n'a pas été prolongé parce qu'elle refusait d'abandonner son foulard. La presse flamande a révélé ce cas mardi matin. C'est sous pression de certains clients du magasin, où la Limbourgeoise avait dans un premier temps été autorisée à garder son foulard, que la direction d'Hema lui a demandé de l'ôter.

 

Pour Joëlle Milquet, la jurisprudence a établi à de nombreuses reprises qu'une demande de client ou de tierces personnes de poser un acte discriminatoire ne pouvait nullement justifier une discrimination.

 

Et la ministre de citer l'arrêt "Feryn" de la Cour du travail de Bruxelles du 28 août 2009, le jugement du tribunal de première instance de Nivelles du 19 avril 2005, celui du tribunal de première instance de Bruxelles du 22 décembre 2009, etc.

 

De son côté, le Centre pour l'égalité des chances dit avoir des raisons de penser à un cas de discrimination fondée sur les croyances ou les convictions.

Sources : 

BELGA  - 08/03/2011

 

04/03/2011

Zanga Zanga, bayt bayt ...Quand Kadhafi devien chanteur malgré lui !!!

Le tube de l'Année !!!

 

 

Kadhafi ... rappeur malgré lui...