Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/03/2009

La vente d’armes est une compétence régionale, et non fédérale.

region_bruxelles_small.jpgCi-après une lettre relative à la question des ventes d’armes par les régions que nous avons reçue de M. Verstappen William, Attaché parlementaire de Mustapha EL KAROUNI, député au Parlement bruxellois.

 

En voici le contenue :

 

 

Bonjour,

 

Je reviens vers vous à la demande de Mustapha El Karouni qui vous transmet ses salutations.

 

elkarouni04.jpgMustapha El Karouni a saisi le Groupe MR du Parlement bruxellois sur la question des ventes d’armes, vers les zones sensibles, notamment Israël et la Région des Grands Lacs. Il s’agit en effet  d’une compétence régionale, et non fédérale.

 

En effet, le 7 janvier dernier, Caroline Pailhe, chargée de recherche au Groupe de Recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP), publiait une note d’analyse de 15 pages intitulée : « Les transferts d’armes de l’Union européenne et de la Belgique vers Israël.

Quelle conformité avec le Code de conduite en matière d’exportation d’armements ? ».....


Dans cette note, plusieurs passages interpellent : « En 2006, la majeure partie des transferts belges vers le Moyen-Orient avait été le fait d’entreprises ayant leur siège en Wallonie (92,5%), les exportations flamandes ne comptant que pour 4,5%13. En 2007, c’est toujours la Région wallonne qui, à 64,75%, exporte la majorité des armements conventionnels belges vers »la région moyen-orientale, contre 32,3% pour le SPF Économie (qui a accordé un contrat de 73 millions d’euros à la Jordanie, son unique client en 2006 et 2007), 1,59% pour la Région bruxelloise et 1,37% pour la région flamande ».

 

Et, plus loin, « En 2007, la majorité des exportations effectuées vers Israël par les entités fédérées a été accordée à 66,5% par la région de Bruxelles-Capitale (pour une valeur de 3,6 millions d’euros), contre 19,6% pour la Région wallonne et 13,8% pour la Région flamande. Israël est d’ailleurs, cette année-là, la principale destination des exportations bruxelloises vers le Moyen-Orient (à côté de l’Arabie saoudite) et une destination majeure sur l’ensemble des exportations bruxelloises. L’État hébreu a en effet représenté 99,9% des exportations de la capitale vers le Moyen-Orient et 40,43% de l’ensemble de ses exportations ».

 

Mustapha El Karouni souhaitait savoir comment le Gouvernement expliquait ce « boom » des exportations d’armes vers Israël. Ce pays représente effectivement 99,9% des exportations de notre Région vers le Moyen-Orient et plus de 40% de l’ensemble de ses exportations.

 

Dans une carte blanche publiée par Le Soir le jeudi 15 janvier par la branche belge du Mouvement International de Réconciliation on peut lire « Le plus scandaleux dans cette politique d’exportation laxiste est que la Région bruxelloise n’a jamais refusé un seul permis. En 2005 et en 2007, Sabca a décroché un contrat de modernisation pour la force aérienne israélienne. Valeur : 9.928.601 euros ».

 

Il apparaît que le gouvernement bruxellois (PS – CDH – ECOLO – Spa – Open VLD – CDV) n’a jamais refusé aucun permis. Le Gouvernement bruxellois a reconnu avoir notamment en avril 2007 accordé des licences d’exportations à la Sabca dans le cadre d’un contrat avec Israel Aerospace Industries Ltd.

 

Il faut donc constater que, contrairement à ce qu’une certaine propagande électoraliste (notamment via internet et des SMS), PS, CDH et ECOLO ne se sont pas opposés à ces ventes d’armes.

 

Le MR est quant à lui dans l’opposition au niveau régional.

 

Au niveau de la Région wallonne, le Député MR Richard Miller (président de l’intergroupe parlementaire MR) a interpellé le gouvernement wallon sur la question des armes à. Il apparaît que le gouvernement wallon PS-CDH autorise les ventes d’armes vers Israël.

 

Le président du gouvernement wallon Rudy Demotte a précisé que son gouvernement s’était opposé à une vente d’arme à un pays arabe de crainte que ces armes n’aboutissent dans les mains du Hamas. (voir Interview de La Libre Belgique du 30 janvier 2009)

 

La position du Gouvernement wallon PS-CDH a le mérite de la clarté. Le chef de Groupe Ecolo s’est joint à l’interpellation de Richard Miller. Il a souhaité évité toute équivoque en précisant que « Je veux dire par là qu'il y a aussi un vrai problème, parce qu'on pose la question d'Israël, mais qu'on doit aussi poser la question, pour être intellectuellement correct, de savoir qui équipe le mouvement terroriste du Hamas, lequel, au nom de la cause palestinienne, en profite pour mener une guerre de religion ».

 

Ce discours n’est pas exactement le discours que l’on entend dans certaines communes bruxelloises (Schaerbeek, Molenbeek, Saint-Josse,…) dans le chef des militants de ces différents partis.

 

Mustapha El Karouni qui estime que tous les partis démocratiques sont respectables, en appelle à l’honnêteté intellectuelle de chacun et au respect mutuel.

 

Bien à Vous,

 

Verstappen William

 

Attaché parlementaire

Mustapha El Karouni

Parlement bruxellois

Bureau 802, rue du Lombard, 57 1000 Bruxelles

Gsm : 0474/80.34.09

Tél.: 02/549.66.17

 

Les commentaires sont fermés.