Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/01/2009

Huy : le MR est prêt à faire sauter Lizin

Lizin.jpgLe MR de Huy a décidé d’approcher le PS afin de déposer une motion de défiance constructive à l’encontre de bourgmestre de Huy. Cette volte-face intervient après la prise de position de la fédération du PS Huy-Waremme qui demande à Anne-Marie Lizin de démissionner de son poste de bourgmestre.

Mme Lizin parle de procédures « indignes de l’idéal socialiste ».

La réaction de Lizin …


Le MR de Huy a décidé d’approcher le PS afin de déposer une motion de défiance constructive à l’encontre de la bourgmestre de Huy. Cette volte-face intervient après la prise de position de la fédération du PS Huy-Waremme qui demande à Anne-Marie Lizin de démissionner de son poste de bourgmestre.

Le 21 novembre 2008, le MR de Huy avait demandé la démission de Mme Lizin, tout en souhaitant poursuivre la gestion de la Ville de Huy avec le partenaire PS, laissant à celui-ci le temps de se rallier à cette proposition d’écartement de la bourgmestre, rappellent les libéraux hutois. Aujourd’hui, ils disent avoir pris acte de la rupture entre le PS et Mme Lizin, la fédération PS de Huy-Waremme ayant exigé jeudi la démission de Mme Lizin. « Le MR prend immédiatement les contacts avec le PS pour officialiser la mise à l’écart de Madame Lizin » a fait savoir la fédération du MR de Huy-Waremme.

Le MR avait déclaré mercredi ne pas introduire cette motion de défiance tant que la bourgmestre de Huy ne serait pas rentrée de convalescence.

Depuis sa suspension au PS mardi, Anne-Marie Lizin se voit contrainte de se défaire d’une série de fonctions qu’elle exerçait à Huy ou au Sénat ou encore au Centre hospitalier régional de huy (CHRH). « Je suis indépendante », a fait savoir jeudi Mme Lizin.

La réaction de Lizin …

La sénatrice-bourgmestre de Huy, Anne-Marie Lizin, a estimé que la perte de sa qualité de questeur au Sénat relevait « du prix de l’indépendance ». La parlementaire est par ailleurs d’avis que les procédures qui la visent sont « indignes de l’idéal socialiste ».

Mme Lizin, suspendue comme membre du PS, a été remplacée jeudi à la questure du Sénat par sa collègue Olga Zrihen. Mme Lizin a tenu jeudi à remercier le personnel du Sénat, souhaitant par ailleurs « un bon travail à Madame Zrihen ».

Mise sur la sellette dans une affaire de dépenses qualifiées d’injustifiées en rapport avec la gestion du Centre régional hospitalier de Huy, Mme Lizin se dit « très touchée de l’injustice des procédures de jugement, sans écoute, utilisées à son endroit pendant sa maladie ». Se remettant d’un triple pontage coronarien, la bourgmestre de Huy est toujours en convalescence dans le Midi de la France.

Lizin remplacée par Olga Zrihen à la questure du Sénat

Anne-Marie Lizin, suspendue de sa qualité de membre du parti socialiste, est remplacée à la questure de la Haute assemblée par la sénatrice Olga Zrihen (PS). La Haute assemblée a adopté dans l’après-midi une nouvelle liste de questeurs composée de Tony Van Parys (CD&V), qui est confirmé dans sa fonction de président du Collège, André Van Nieuwkerke (sp.a) en remplacement de Geert Lambert, sénateur indépendant, et Olga Zrihen.

Mme Lizin siège dorénavant comme sénatrice indépendante à la Haute assemblée, le groupe PS étant réduit à 7 parlementaires, rétrogradant au cinquième rang des groupes politiques après le Vlaams Belang.

Mme Lizin pourra continuer à siéger au Sénat, comme indépendante, et à représenter la Belgique au sein de l’assemblée parlementaire de l’OSCE, ces mandats étant électifs.

Courard se défend d’avoir traîné

Le ministre wallon des Affaires intérieures, Philippe Courard, s’est défendu des accusations de l’opposition selon lesquelles il a trop attendu avant d’agir dans le dossier de la bourgmestre de Huy, Anne-Marie Lizin. Quinze jours après le rapport de l’administration, le gouvernement a décidé d’ouvrir une procédure disciplinaire, a-t-il fait remarquer.

« Il aurait fallu entamer cette procédure bien plus tôt », a souligné le député Hervé Jamar (MR) en Commission du parlement, rejoint par sa collègue Monika Dethier (Ecolo). « Pendant des mois, une bourgmestre a pu se soustraire à tout contrôle dans le silence assourdissant de votre autorité », a-t-elle renchéri, reprochant au ministre d’avoir attendu un an avant d’agir.

Sans mettre en cause le ministre, le cdH a lui aussi regretté le temps perdu. « Un double sentiment nous habite : 1. Enfin les choses bougent à Huy. 2. Pourquoi si tard ; que de temps perdu ! », a lancé le chef de groupe cdH, Michel de Lamotte.

« Les choses n’ont pas traîné », a répondu M. Courard. Dès que les administrateurs du Centre Hospitalier Régional de Huy (CHRH) lui ont transmis leurs conclusions après la consultation des comptes de l’institution (ce qu’ils ont mis des mois à obtenir, ndlr), il a saisi son administration qui lui a remis un rapport et, quinze jours plus tard, le gouvernement a décidé d’entamer une action disciplinaire.

« Mon seul souci, c’était de préserver la sécurité juridique », a-t-il ajouté.

Dans les rangs socialistes, on s’est interrogé sur l’absence de réaction de la tutelle, exercée alors par l’ancien ministre des Affaires intérieures Charles Michel (MR), qui a approuvé les comptes du CHRH au cours des années où il était présidé par Mme Lizin. Le député Paul Furlan a également mis en avant la réaction de son parti qui a suspendu Mme Lizin en sa qualité de membre. Le MR n’a pas fait de même dans le cas de son échevin Philippe Sonnet à Charleroi, a-t-il dit, suscitant les commentaires acerbes des Réformateurs.

Quelques questions relatives à la procédure disciplinaire ont aussi été évoquées, notamment la nécessité d’entendre Mme Lizin actuellement en convalescence en France. L’opposition craint qu’elle ne produise des certificats médicaux successifs pour se soustraire à son audition.

Serait-il dès lors envisageable d’envoyer une « Commission rogatoire administrative » en France, a demandé M. Jamar.

Sur le plan local, le député MR a confirmé la volonté de sa formation d’approuver une motion de méfiance individuelle contre Mme Lizin.

Le MR de Huy a décidé d’approcher le PS afin de déposer une motion de défiance constructive à l’encontre de la bourgmestre de Huy. Cette volte-face intervient après la prise de position de la fédération du PS Huy-Waremme qui demande à Anne-Marie Lizin de démissionner de son poste de bourgmestre.

Le 21 novembre 2008, le MR de Huy avait demandé la démission de Mme Lizin, tout en souhaitant poursuivre la gestion de la Ville de Huy avec le partenaire PS, laissant à celui-ci le temps de se rallier à cette proposition d’écartement de la bourgmestre, rappellent les libéraux hutois. Aujourd’hui, ils disent avoir pris acte de la rupture entre le PS et Mme Lizin, la fédération PS de Huy-Waremme ayant exigé jeudi la démission de Mme Lizin. « Le MR prend immédiatement les contacts avec le PS pour officialiser la mise à l’écart de Madame Lizin » a fait savoir la fédération du MR de Huy-Waremme.

Le MR avait déclaré mercredi ne pas introduire cette motion de défiance tant que la bourgmestre de Huy ne serait pas rentrée de convalescence.

Depuis sa suspension au PS mardi, Anne-Marie Lizin se voit contrainte de se défaire d’une série de fonctions qu’elle exerçait à Huy ou au Sénat ou encore au Centre hospitalier régional de huy (CHRH). « Je suis indépendante », a fait savoir jeudi Mme Lizin.

Sources : (belga) et Le Soir – 29-01-2009

Les commentaires sont fermés.