Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/12/2008

L’administration Bush va devoir rendre ses cadeaux

Bush et le Roi Saoudien.jpgL’administration Bush a été couverte de cadeaux les plus divers en 2007, des parures de diamants offertes à la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, à la modeste poignée de noix et fruits séchés présentée à Laura Bush par le dalaï-lama.

Le président George W. Bush et son épouse ont reçu de nombreux présents au cours de leurs voyages à l’étranger, mais c’est la chef de la diplomatie qui s’est vu remettre les présents les plus coûteux, selon la liste des cadeaux officiels publiée par le département d’Etat.


diamant[1]-2.jpgLe roi Abdallah II de Jordanie a ainsi offert en janvier à Mme Rice une parure complète d’émeraudes et diamants --collier, bracelet, boucles d’oreilles et bague- –, évaluée à quelque 147.000 dollars.

Il a été suivi en juillet par le roi Abdallah d’Arabie Saoudite qui a remis à la secrétaire d’Etat une parure similaire, ornée cette fois-ci de rubis et de diamants, d’une valeur de 165.000 dollars.

La liste officielle, publiée lundi, mentionne également le don d’un collier à motifs en pétales évalué à 170.000 dollars, remis en novembre 2005 à Mme Rice par son homologue saoudien, le prince Saoud al-Fayçal. Ce don n’avait pas encore été annoncé.

Les dons à M. et Mme Bush sont moins somptuaires : le souverain saoudien a offert en juillet à l’épouse du président une parure de diamants et saphirs, d’une valeur deux fois moindre que celles de Mme Rice (85.000 dollars). Et c’est Mme Bush qui a reçu des mains du dalaï-lama un « assortiment de noix et fruits secs » (6 dollars).

Une tronçonneuse pour Bush

Les goûts simples de M. Bush, connu pour aimer enfourcher son VTT et tailler les broussailles de son ranch du Texas, ont conduit les dirigeants étrangers à s’adapter. Le Premier ministre suédois Fredrick Reinfeldt lui a ainsi offert en mai une tronçonneuse de fabrication suédoise « avec poignées confort » (570 dollars).

Tous ces cadeaux entreront dans le domaine public, la loi américaine interdisant à tout représentant du gouvernement d’accepter le moindre cadeau d’un gouvernement étranger.

Source: (afp) - mercredi 24 décembre 2008 

Les commentaires sont fermés.