Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/12/2008

Le protocole UE/Israël suscite des réticences au sein du Parlement européen.

 

Drapeau - Europe.jpgIsraël n’a pas d’autre choix que d’exercer un blocus sur la bande de Gaza a déploré Tzipi Livni, Ministre israélienne des Affaires étrangères, lundi dernier, tout en réaffirmant sa volonté de renforcer la coopération avec les « modérés » israéliens et palestiniens.

 

Ces mots de celle qui est également candidate au poste de Premier ministre dans son pays ont été prononcés à quelques jours du vote du Parlement européen sur le protocole qui enclenchera le processus faisant d’Israël un quasi-Etat membre de l’Union européenne.


Mais des réticences se manifestent concernant l’adoption de ce texte. En effet, au sein même du Parlement européen, la tension est particulièrement vive, des eurodéputés étant personnellement attaqués après avoir critiqué la politique israélienne. De son côté, Leïla Chahid, déléguée générale de Palestine auprès de l’UE, appelle à ne pas voter le texte tant qu’Israël n’aura pas donné des garanties suffisantes de paix. Pour autant, l’UE à 27 et Tzipi Livni réaffirment d’un commun accord leur volonté de renforcer le partenariat UE/Israël.

 

par Julia Latidine, publié le mercredi 3 décembre 2008

Source : httphttp://www.mouvement-europeen.eu/Le-protocole-UE-Isra...

La suite des réactions et analyses


Appel de Leila Shahid, déléguée générale de Palestine auprès de l’UE

Dans sa réunion du 5 novembre à Bruxelles, la Commission des Affaires étrangères et de Sécurité du Parlement européen a avalisé une proposition de la Commission Européenne et du Conseil quant à la participation d'Israël aux programmes communautaires européens. Ce nouveau protocole de
coopération offre à Israël un accès illimité au programme de recherches scientifiques, académiques et techniques.

 

Pour son entrée en vigueur, l'accord doit cependant avoir l'aval du Parlement européen (PE). Il sera soumis au vote lors de la réunion plénière du jeudi 4 décembre à Bruxelles. La ministre israélienne des Affaires étrangères se rendra au Parlement Européen le mardi 2 décembre pour exercer des pressions sur les eurodéputés pour un vote en faveur de cet accord.

 

Ce nouveau protocole de coopération UE-Israël intervient alors que, sur le terrain, Israël accélère la construction de colonies, renforce le bouclage des territoires palestiniens, notamment dans la bande de
Gaza, et pratique de nombreuses formes de violation des droits de l'Homme.

 

Je voudrais par ce message vous inviter à mobiliser l'ensemble des organisations non gouvernementales de vos pays, pour intervenir auprès du PE afin de ne pas accorder ce privilège à Israël avant qu'il
mette en œuvre les principes de la paix.
Voici un lien Internet où vous pouvez trouver toutes les
informations nécessaires pour contacter vos députés européens
.

Amicalement,
Leila Shahid

----------------------

 

Un militant du Cdh, Abdelghani Benmoussa

a écrit à Joelle Milquet

Voici le contenu de sa lettre

Mme la présidente,
Chère Joëlle


Je n'ose pas imaginer un seul instant que le cdH puisse voter pour le nouveau Protocole de coopération avec Israël ce 4 décembre au Parlement Européen.

Un tel vote serait, d'une part, contraire à toutes les valeurs que nous défendons au sein du parti et constituerait, d'autre part, une grave violation de notre charte de l'humanisme démocratique adoptée lors de notre congrès de 2001.

En tant que militant de base, je me permets aussi d'attirer ton attention sur les conséquences sur le plan électoral à 6 mois d'échéances importantes que pourrait avoir un vote du cdH pour ce Protocole.

Si un tel choix doit se faire, alors ……………

 La suite de la lettre et d'autres notes et analyses : http://khalilzeguendi.canalblog.com/

Les commentaires sont fermés.