Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/12/2008

L'islamophobie est une faute sur le plan de la déontologie des journalistes!

MRAX.jpgL’Association des Journalistes Professionnels (AJP) approuve la plainte du MRAX contre le Vif/L'Express.

 Communiqué de presse du MRAX du 2 décembre 2008 :         


L'Association des Journalistes Indépendants (AJP), institution indépendante compétente en matière déontologique, vient de se prononcer1 sur la plainte que le MRAX a déposée, le 3 septembre 2008, à l'encontre de l’hebdomadaire Le Vif/L’Express (29 août-4 septembre 2008).

l'Express - Islam.jpg Pour rappel, le Vif avait publié un dossier intitulé en page de couverture : « Comment l’islam menace l’école » (sic) et en page d'ouverture (p.30) : « Comment l’islam gangrène l’école » (sic).

Ce « reportage » partial, manichéen et unilatéral – couvrant un ramassis d’exemples stéréotypés qui circulent à la charge des élèves musulmans et de leurs parents – a indigné notre Mouvement : nous avons estimé en effet qu’il alimente l’islamophobie et nourrit le racisme anti-musulmans dans notre pays: d'où notre plainte.

Pour mémoire, la plainte du MRAX s'était d'ailleurs vu conforter par la Société des Journalistes (SDJ) du Vif qui a tenu, le 4 septembre 2008, à faire savoir qu'« ils ne cautionnent pas les titres » et « expriment également leur malaise face à l'évolution générale de la politique de titraille et de couverture de leur hebdomadaire ».

Souscrivant à la position du MRAX – selon laquelle il n'y a pas lieu de « conteste[r] (...) le fait même de critiquer l'islam en tant que religion » –, l'AJP souligne qu'« il est essentiel que les acteurs d'une société démocratique s'accordent sur le fait que tous les sujets sont susceptibles d'intérêt journalistique »... mais pas à n'importe quel prix, précise justement l'AJP.

L’AJP rend alors un avis très sévère à l'égard du Vif: « L'article en lui-même n'est pas une « enquête »; il s'agit tout au plus d'un reportage de terrain, qui collationne les éléments nécessaires à conforter une thèse de départ à savoir qu’un « certain Islam » met en péril les valeurs de la laïcité »!

L'AJP se veut claire: « Il est certain qu'en imposant l’angle de la dénonciation des seuls « problèmes » qu’un « certain Islam » poserait dans certaines écoles, en évitant par exemple de montrer comment ces « problèmes » ont pu être résolus dans d’autres écoles, le Vif opte résolument pour une approche basée sur la « problématisation » ».

« En acceptant de recueillir tous ces cas « problématiques », la journaliste n'a d'ailleurs pas l'intention de réaliser une enquête journalistique équilibrée, marquée au sceau du contradictoire »... grave désaveu! L'AJP poursuit en jugeant que « l'emploi de termes tels que « gangrène » ou « ghettoïsation » sont contraires » aux exigences déontologiques des journalistes.

Cela pousse l'AJP à formuler plusieurs conclusions: notamment, elle « recommande à la rédaction [du Vif] de se réapproprier son travail journalistique sur les titres: il n'est pas acceptable que la titraille échappe aux équipes journalistiques ». Manière cinglante de recadrer les responsables du Vif qui, dans le cas d'éspèce, ont fixé, en lieu et place des journalistes, le choix des titres... sensationnalistes, et en fin de compte islamophobes!

Aussi, tout en répétant son indéfectible détermination à continuer à lutter contre toutes les formes de racisme et de xénophobie – en ce compris, l'islamophobie –, le MRAX adresse:

 

·                         à l'AJP: ses félicitations pour son avis sage et sans ambliguité;

·                         à la Communauté Française Wallonie-Bruxelles: un appel pour instituer, au plus vite, un Conseil de déontologie journalistique qui puisse disposer de réels pouvoirs, notamment de sanctions;

·                         au Vif: une invitation à suivre scrupuleusement les recommandations formulées par l'AJP, ainsi qu'à publier, dès son prochain numéro, tout ou partie de l'avis de l'AJP.

 

Contacts :

Radouane BOUHLAL, Président, radouane.bouhlal@skynet.be - +32 (0) 475/75.14.89.

Didier de LAVELEYE, Directeur, didier.delaveleye@mrax.be - +32 (0) 2/209.62.59.

 

 

Commentaires

Bonjour je suis contente de voir qu'il y a des personnes qui agisse sur les questions d'islamophobie. Je suis musulmane je porte le foulard et j'aimerai agir sur la question du port du foulard au travail et en particulier dans les entreprises privées qui discriminent clairement les femmes. Que peux-on faire si vous avez des suggestions à me proposer ou des informations je suis preneuse. J'aimerais pourquoi pas créer une association mais j'ai besoins de soutien et d'accompagnement. Merci

Écrit par : CARLOS | 07/04/2009

Les commentaires sont fermés.