Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/11/2008

Express interdit au Maroc

l'Express - Islam.jpg

La Presse : Un numéro de l'hebdomadaire français L'Express interdit au Maroc

RABAT (AFP) — Le ministère marocain de la Communication a annoncé vendredi avoir interdit l'entrée au Maroc de l'hebdomadaire français "L'Express international", à cause d'un dossier portant "atteinte à l'islam".


Il s'agit du numéro 2991 de L'Express daté du 30 octobre au 05 novembre, a ajouté le ministère dans un communiqué, sans préciser quel article du dossier était à l'origine de l'interdiction.

L'Express a fait sa couverture avec "Le choc Jésus-Mahommet, leur itinéraire, leur message, leur vision du monde".

Cette mesure a été prise en vertu de l'article 29 du Code marocain de la presse, a-t-on ajouté à Rabat. Selon cet article, le ministre de la Communication peut, par une décision motivée, interdire des publications étrangères "lorsqu'elles portent atteinte à la religion islamique, au régime monarchique, à l'intégrité territoriale, au respect dû au roi ou à l'orde public".

Ce gros dossier est rédigé, selon l'hebdomadaire, à l'occasion d'une réunion d'un cinquantaine de dignitaires catholiques et musulmans, le 4 novembre à Rome, pour "aider le dialogue entre l'islam et le christianisme.

Parmi les six articles, consacrés notamment à ce qui sépare les deux religions, l'un est titré "Jésus, le message rebelle", un autre "Mahomet, prophète et guerrier".

Interrogé à Paris par l'AFP, Christian Makarian, directeur délégué de la rédaction et auteur du livre "Le choc Jésus-Mahomet", a dit ne "pas comprendre".

"Afin de ménager la sensibilité religieuse au Maghreb, nous avons changé la couverture de l'édition internationale qui porte un visage de Mahomet caché, conformément à l'usage islamique. Et malgré cette attention particulière nous sommes saisis. Je ne comprends pas", a affirmé M. Makarian.

Le dossier parle du "rapport conflictuel" que peut avoir l'islam avec les autres religions, mais ne contient "nul part de propos offensant" sur cette religion, a-t-il ajouté.

Il est "probable" que le magazine soit aussi saisi en Algérie et en Tunisie, selon l'Express.

AFP

 

 

Les commentaires sont fermés.